immeuble-vertUne chose, une seule, nuit à la planète et aux Peuples : Le mensonge. Sans vérité, ceux-ci n’ont aucun pouvoir sur leur destin. Voilà ce qu’il convient de changer.
En effet, accepter que les mensonges d’Etats continuent sur le même mode, c’est renoncer à exercer tout contrôle sur les hommes de «l’establishment». A contrario, se réapproprier les expériences du passé c’est non seulement s’ouvrir le droit d’exiger la transparence absolue sur les grandes décisions engageant les différents pays, mais également la participation des représentants des Peuples à leur élaboration.

La première exigence que devront à l’avenir porter les Peuples sera donc la connaissance exacte du passé.
Quant à la chance qu’ils auront d’être entendus, elle dépend des hommes et femmes politiques, c’est pourquoi nous leur avons posé la question…

Pour prendre connaissance des courriers adressés aux différentes instances, cliquez ici.